ORBEY, au fil des jours la plume change de main …

Classé dans : Actualités | 0

J1 – (Dimanche 17 septembre 2017) Des vignes à perte de vue où pointent des clochers : ils seront notre objectifs du jour puisque nous irons de village en village et de clocher en clocher.

Petite halte à la nécropole de Sigolsheim, 1600 tombes, où nous attend un historien qui retrace la libération de cette région (Journée du patrimoine).

Nos pas nous conduisent ensuite vers Bennwihr, Mittelwihr, Zellenberg, pays des amandiers, et enfin Riquewihr, ville fortifiée avec ses maisons érigées du XV au XVIIIème siècle qui paraissent indestructibles, où il doit faire bon se reposer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J2 – Notre périple du lundi démarre de Kaysersberg, une des perles de l’Alsace … Ce village du Haut-Rhin, représentatif du paysage alsacien, vient d’être élu Village préféré des Français 2017.

Ses rues commerçantes et très animées sont bordées de superbes maisons à colombages, magnifiquement décorées de belles suspensions de géraniums lierres, rois du balcon…

Nous avons  ensuite gravi péniblement les chemins à travers la remarquable forêt des Vosges avant de parvenir sur le très beau site de la Chapelle St Alexis.

Nous avons alors pu déguster un délicieux kir préparé par le patron de la renommée ferme auberge St Alexis qui nous a autorisés à pique-niquer sur sa terrasse.

Le retour à travers les vignes sur Kaysersberg nous a permis d’échanger avec des vignerons occupés à vendanger leur pinot gris et leur muscat.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe a passé une excellente journée …

 

J3 – C’est par une matinée quasi automnale que nous traversons une forêt de pins pour arriver au sommet de la tour Galtz où nous avons découvert, dans la brume, un panorama dantesque à 360° accompagné de chants spirituels.

L’après-midi s’est poursuivi par une visite très émouvante du mémorial du Linge, suivie d’un parcours dans les tranchées de la première guerre mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J4 –  C’est une journée libre, qui nous a amenés, le matin, à Colmar sous la bienveillance de notre G.O préféré.

Niché au cœur du vignoble, ses maisons traditionnelles, ses canaux, sa gastronomie font de Colmar un condensé d’une Alsace idyllique.

Située aux confins des grands axes routiers européens, Colmar est un point de départ idéal pour découvrir toute la région du Rhin supérieur.

Après un pique-nique ensoleillé, nous sommes repartis vers Eguisheim, récompensée en 2013, village préféré des Français.

Au travers d’un parcours longeant les remparts, nous avons pu admirer des maisons très colorées et fleuries, toutes aussi originales les unes que les autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains se sont éclipsés, préférant parcourir le vignoble à vélo, mais tous se sont retrouvés pour la dégustation du riesling, du pinot noir et gris et du gewurstraminer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J5 –  A la poursuite des baroudeuses Huguette et Mélanie.

Par ce beau matin ensoleillé, la téméraire Huguette et l’audacieuse Mélanie sont prêtes pour la folle équipée qui nous mènera dans les Vosges, du lac blanc au lac des truites en passant par le sentier des crêtes, puis au lac noir et retour vers le lac blanc par des chemins forestiers.

Cette fois, c’est sur le versant Vosgien que les mènent leurs pas. D’abord tout en montée, le sentier empierré les guide vers les crêtes. Les paysages de montagnes sont magnifiques … A tel point que la vaillante Huguette, tout en admiration, en a perdu ses bâtons, qu’elle est allègrement retournée chercher, ajoutant 2 kms au parcours initial.

A midi, arrêt mérité à l’auberge du lac des truites, halte kir bienvenue ! Toujours alertes et décidées, nos 2 « super-adhérentes » gravissent les pentes et s’élancent vers le pique-nique dans les prairies du bord du lac.

Que s’est-il passé au bord de ce lac ? Nul ne le sait. Mais ce qu’on a pu observer, ce sont 2 discrètes randonneuses qui ont littéralement avalé les obstacles de l’après midi, survolé les passages délicats (et il y en a eu plus d’un), anéanti les difficultés. Nos 2 aventurières nous ont bluffés !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J6 – En Alsace, septembre = Vendanges.

Ce matin, nous musardons sur les sentiers viticoles sous un ciel magnifiquement bleu. En route, au cours de nombreux arrêts, nous ramassons des noix, des quetsches et même des coings. Nous échangeons avec les vendangeurs qui nous offrent quelques grappes. Le groupe s’étire lacivement, se reforme, pour mieux s’égayer à nouveau : nous jouons l’accordéon ! Puis, le pique-nique à St Hippolyte nous rassemble au bord de la mare aux cygnes. Nous poursuivons au travers du vignoble pour arriver à Ribeauvillé, village tout aussi élégant que les précédents, au terme de 16 km et d’un dénivelé de 420 m … Et toujours, en goguette, les intrépides Mélanie et Huguette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J7 – Retour Enghien … STOP … Semaine Tip Top … STOP … Alsace fabuleuse … STOP … Groupe homogène … STOP … Au total : 80 km, 1850 m de dénivelé … STOP … STOP … STOP …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *